© 2017 by Gilles ALONZO

  • Facebook

Igor Troppée

C'est le travail de Howard Shore sur la trilogie du Seigneur des Anneaux qui déclenche chez Igor Troppée la volonté de travailler pour le cinéma.
Dès lors il apprend la composition dans diverses grandes écoles (l'Université de la Sorbonne et l'Ecole Normale de musique à Paris, l'Université du Québec à Montréal, le Conservatoire supérieur de musique et de danse de Lyon) en suivant l'enseignement de divers professeurs qui le marqueront au cours de son parcourt.
Accordéoniste de formation, son identité musicale est marquée par de grands compositeurs tels que : Nino Rota, Howard Shore, Alexandre Desplat, Ennio Moriconne, Astor Piazzola, Bruno Coulais, James Newton Howard, John Williams ou encore Hans Zimmer... qui lui donneront le goût de la mélodie et de l'orchestration. Il porte un grand intérêt au cinéma asiatique (en particulier le cinéma Sud Coréen) qui apporte une alchimie entre musique et image différente de celle que l'on trouve en Europe. Son esthétique est très marqué par la musique orchestrale et la musique électronique, deux mondes dont il prend plaisir à mélanger les couleurs.
Il participe à la Master Class du Festival International du Film d'Aubagne sous la direction de Gilles Alonzo et Bruno Coulais: Master Class qui laissera son emprunte dans son identité compositionnelle. Il compose, en parallèle de la musique de film de la musique, des œuvres de concert ainsi que de la musique pour des contes musicaux en livre audio.